Skip to main content
Retour à la Liste de Références

Le Nettoyage et l’Entretien de votre Installation en Acier Inoxydable

Date publiée: 10/10/2019 13:15

cleaning-and-maintaining-your-stainless-steel-installation-V2.jpg

Introduction

L’Acier Inoxydable est le plus courant des aciers résistant à la corrosion qui sont employés pour fabriquer les Systèmes de Cheminements de Câbles, disponible en plusieurs nuances chacune avec des différents niveaux de protection contre la corrosion. Par contre, et contrairement à la croyance populaire, l’acier inoxydable peut toujours rouiller si sa maintenance et son installation n’est pas fait correctement.

Nous sommes le principal fabricant et stockiste mondial de Cheminements de Câbles en Acier Inoxydable. Nos clients nous demandent régulièrement nos conseils sur leurs projets.

Ce blog a comme but d’établir une bonne connaissance des qualités de l’acier inoxydable et comment faire pour maintenir une installation sans corrosion. Il est compilé en utilisant en partie nos propres connaissances et les conseils du British Stainless Steel Association et Packer Engineering (un laboratoire d’analyse indépendant).

L’Acier Inoxydable – Un Bref Aperçu

Afin de mieux comprendre comment faire pour maintenir votre installation, il est important de comprendre pourquoi l’acier inoxydable est très demandé comme matériau.

La grande majorité des métaux sont susceptibles à la corrosion; la couche de rouille orange/jaune, par exemple, qu’on trouve sur la surface du fer et de l’acier doux corrodé. Ces métaux sont « actives » parce qu’ils corrodent activement quand leurs atomes réagissent rapidement avec l’oxygène pour créer des oxydes (comme la rouille).

L’acier inoxydable est un métal « passif » parce qu’il contient d’autres métaux qui stabilisent ces atomes (le chrome et le nickel pour l’acier inox de qualité 304 – 1.4301 – V2A ainsi que le molybdène pour l’inox 316L – 1.4404 – V4A). Pendant la fabrication de l’acier inoxydable, une petite quantité de chrome réagit avec l’oxygène pour créer une couche passive d’oxyde de chrome sur la surface. Cette couche invisible et autorenouvelant protège l’acier de la corrosion. Quand cette couche reste intacte, la surface est passive et donc « inoxydable » avec une excéllente résistance à la corrosion. Si la couche est rompue elle commence à se renouveler rapidement, mais il y a une période où l’acier exposé est « actif » et susceptible à l’attaque des substances corrosives.

Nous vous conseillons de suivre nos bonnes pratiques afin d’empêcher la corrosion de votre installation.

Les Quatre Ennemis de l’Acier Inoxydable

I y a quatre « ennemis » de l’Acier Inoxydable qui peuvent décomposer la couche protectrice et provoquer la corrosion. Vous pouvez néanmoins réduire le risque posé par ces ennemis en suivant les bonnes pratiques soulignées plus tard dans ce blog.

  1. Les Chlorures / Le Chlore -
    Les chlorures sont trouvés dans les produits de nettoyage industriels et domestiques et, bien sûr, on trouve le chlore plus souvent dans les environnements comme les piscines. Le lavage de l’acier inoxydable avec des chlorures et son exposition au chlore atmosphérique peuvent décomposer sa couche « passive » protectrice, mais il existe des bonnes pratiques à suivre afin de réduire le risque de ce type d’événement.

  2. L’Abrasion Mécanique -
    C’est-à-dire l’éraflure de la surface de l’acier inoxydable par des brosses et des tampons d’acier et la laine d’acier. Nous conseillons l’utilisation des torchons et des tampons plastiques comme alternative moins abrasive.

  3. L’Eau Calcaire -
    L’eau calcaire se trouve partout dans le monde et peut contenir des différents taux de sels minéraux selon la région. L’eau dure peut laisser des taches de calcaire sur la surface de l’acier inoxydable. Ces taches, au fil du temps, peuvent attaquer sa couche « passive » et provoquer la rouille.

  4. Diverses Taches -
    Les taches et les saletés peuvent accumuler dans les aires de process agroalimentaires. Ce n’est pas vraiment un problème pour les cheminements en acier inoxydable, mais de toute façon nous conseillons le nettoyage habituel de toutes saletés qui se trouvent sur nos canalisations.

 

Bonnes Pratiques

Aucuns des problèmes ci-dessus ne préviennent l’utilisation de l’acier inoxydable pour vos cheminements de câbles. Après tout, c’est un matériau beaucoup plus résistant à la corrosion, et plus agréable esthétiquement, que les autres métaux et le plastique. En suivant les bonnes pratiques ci-dessous, vous pouvez vous assurer d’une installation immaculée pour des années à venir.
  1. Utilisez le bon outil - 
    Quand vous nettoyez les produits en acier inoxydable utilisez un outil non-abrasif. Un chiffon doux ou un tampon abrasif en plastique n’érodera pas la couche « passive » de l’inox. Les tampons abrasifs en acier inoxydable peuvent être utilisés occasionnellement, mais TOUJOURS dans le sens des traces de polissage d’origine.

  2. Suivez le sens du polissage quand vous nettoyez -
    L’acier inoxydable satiné a un « grain » de polissage visible. Si présent, essuyez toujours dans le sens du grain. Si le grain n’est pas visible, utilisez un chiffon doux ou un tampon abrasif en plastique.

  3. Utilisez les détergents alcalins, l’alcalin chloré ou les nettoyants sans chlore - 
    La plupart des nettoyants traditionnels qu’on trouve sont chlorés, par contre, les nettoyants sans chlore sont actuellement devenus de plus en plus disponibles. Si vous doutez du taux de chlore de votre détergent habituel, contactez votre fournisseur. Si votre nettoyant actuel contient des chlorures, demandez une alternative. Évitez les nettoyants avec des sels quaternaires; ils peuvent attaquer l’acier inoxydable et provoquer la rouille.

  4. Traitez votre eau - 
    Pas toujours pratique d’effectuer, mais l’adoucissement de l’eau peut réduire les taches de calcaire. Vous pouvez installer des filtres qui enlèvent les impuretés corrosives. Pour vous assurer d’une installation correcte et conforme, nous vous conseillons d’employer un spécialiste du traitement des eaux.

  5. Gardez propre vos équipements de transformation agroalimentaire -
    Utilisez des détergents alcalins, l’alcalin chloré ou les nettoyants sans chlore à la bonne dilution. Nettoyez-les fréquemment afin de prévenir l’accumulation de saletés. Si vous bouilliez de l’eau dans des cuves inoxydables, méfiez-vous des chlores qui risquent d’attaquer l'inox. Le chauffement des nettoyants chlorés peut entraîner les mêmes risques.

  6. Rincez, rincez, rincez - 
    Si vous utilisez des détergents chlorés, rincez bien et séchez immédiatement la surface de l’acier inoxydable au torchon, puis à l’air; l’oxygène aide à restaurer la couche « passive » d’oxyde protectrice. Dans les environnements où il n’y a aucune possibilité de torchonner l’eau stagnante (en milieu marine/offshore, par exemple), nous conseillons l’utilisation d’acier inoxydable 316L – 1.4404 – V4A de qualité supérieure, plus résistant à la corrosion.

  7. N’utilisez jamais l’acide chlorhydrique (muriatique) sur l’acier inoxydable - 
    L’acide chlorhydrique est un acide réducteur qui n’a pas les propriétés oxydantes nécessaires pour maintenir la couche « passive » oxydée sur la surface de l’acier inoxydable, donc, si présent, l’acide chlorhydrique provoque la corrosion.

  8. Améliorez la ventilation dans un environnement chloré - 
    Si votre acier inoxydable est installé, par exemple, dans une piscine ou un environnement où la condensation chloré est présent, nous conseillons non seulement d’adopter les méthodes de lavage susmentionnées, mais aussi d’améliorer la ventilation autour de votre installation, afin de prévenir tout risque de provoquer la corrosion. Il est aussi conseillé d’employer la qualité d’inox plus résistante 316 – 1.4404 – V4A dans un tel environnement.

  9. Rétablir la passivation de l’acier inoxydable - 
    La formation d’une couche passive protectrice d’oxyde qui protège l’acier de la corrosion est un processus naturel pour les aciers inoxydables, mais pour efficacement auto-passiver, la surface de l’acier doit être propre et dans un environnement suffisamment oxygéné pour développer la couche d’oxyde de chrome protectrice. L’auto-passivation dans un environnement naturellement aéré (ou dans de l’eau aérée) n’est pas toujours possible, et il serait peut-être nécessaire de passiver manuellement l’acier inoxydable. Veuillez visiter www.bssa.org.uk/topics.php?article=68 pour plus de renseignement (en anglais).

Le Dernier Mot

Comme pour tous les conseils de ce type, il est impossible de garantir à 100% que votre installation ne se corrodera pas, mais si vous suivez nos bonnes pratiques et vous sélectionnez la qualité d’acier inoxydable appropriée à l’environnement de votre installation, vous ne devez normalement pas subir des problèmes de corrosion. Soyez assuré que l’acier inoxydable reste toujours le matériau le plus résistant à la corrosion parmi tous les métaux les plus couramment utilisés.

Pour toutes questions complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au +44 (0)1388 774455 ou par email à info@electrix.fr. Nous vous conseillons également de visiter le site internet du British Stainless Steel Association www.bssa.org.uk pour plus de renseignement contextuel.
Partager